Post Top Ad

12 juin 2013

Visiter Montréal : Habitat 67

L'année dernière, je suis allée visiter l'Habitat 67. Après un périple plus que folklorique en bus (le conducteur aimait un peu trop la vitesse!), j'ai atterri sur le quai Marc-Drouin. Après une bonne petite marche, je me retrouve devant les fameuses habitations. Première réaction : « C’est ça Habitat 67! Mais qui peut avoir envie d’habiter ici? »

Crédit photo : Mathilde Mercier. © 2012, Carnet d'une Réunionnaise à Montréal, à Habitat 67.
Toute cette asymétrie symétrique et cette étrange impression que les immeubles se décrépitent, ça me trouble. J’aime bien le compte-rendu photo de la visite qui tire vers le bleu bizarre. Je trouve que c’est à l’image de ces étranges bâtiments et de l'ambiance presque lunaire de la zone. J’ai l’impression de regarder une maquette sur ordinateur ou un projet immobilier qui n’a pas encore vu le jour grandeur réelle.

En vrai, Habitat 67, c’est beaucoup de béton, beaucoup de maison du futur sans âme, beaucoup de courant d’air et beaucoup de bébêtes qui volent partout en essaim. Présence du Saint-Laurent et du Port obligent!

Crédit photo : Mathilde Mercier. © 2012, Carnet d'une Réunionnaise à Montréal, à Habitat 67.
Crédit photo : Mathilde Mercier.
© 2012, Carnet d'une Réunionnaise à Montréal,
à Habitat 67.
Je me demande comment les cyclistes et les gens qui font du roller font pour ne pas avaler ces petites mouches qui profitent des courants d’air monstres pour se faufiler dans nos oreilles, yeux ou narines (IRK!) 

Les habitations ont l’air sans vie. Tout est gris, délavé. Bref, les habitats 67 ressemblent plus à une exposition de design (sa première fonction) qu’à un quartier agréable où vivre.

Heureusement, une fois dans l’antre du monstre, quelques brins de verdure viennent insuffler un peu de vie à tout ce béton triste.

Mais l’ambiance redevient rapidement morose avec le peu de lumière qui passe entre chaque bloc. Ça doit être joyeux l’hiver...

2600, avenue Pierre-Dupuy 
Montréal, Québec, H3C 3R6
514 866-5971



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
RÉDACTRICE EN CHEF
Mathilde est branchée culture, mode et lifestyle, intéressée par la question de la diversité, accro aux réseaux sociaux et à l’affût des activités gratuites, elle aime découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.
09 h 36 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire