Suivez-nous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #CarnetReunionnaise

Carnet d'une Réunionnaise

Des moments clés ayant contribué à l’essor de la mode italienne aux multiples costumes et de Versace, Dolce & Gabbana, Valentino, ou encore Prada, l’exposition Eleganza – La mode italienne de 1945 à aujourd’hui, regroupe près de 130 objets témoins de l'élégance et de l’influence de la mode italienne.

Crédit photo © Marilyn Aitken, Musée McCord Museum

Du 26 mai jusqu’au 25 septembre, le Musée McCord  accueille cette exposition organisée par le Victoria and Albert Museum de Londres et présentée par Holt Renfrew. Au programme : visite de cinq sections abordant chacune un thème différent (La naissance de la mode italienne, Hollywood adopte l’Italie, L’art du tailleur, Fabriqué en Italie et Le culte du créateur de mode)

Ce que vous pourrez faire pendant votre visite : 

  • Admirer des robes, des costumes et des accessoires des années 1945 à 2015 tellement parfaits qu'ils sont et resteront à la mode durant les siècles à venir (ça, c'est de la haute couture!)
  • En apprendre davantage sur ce que représentait la mode à l'époque. Ce n'était pas seulement un art à part entière ou un exutoire d'après-guerre, mais aussi un moyen d'émancipation pour les femmes aristocrates ou les couturières au savoir-faire indéniable. Couturières italiennes (la sarta) ou duchesses, elles étaient toutes reconnues par leurs pairs et pouvaient vivre de leur passion (dès les années 1950!)
  • Faire le plein d'anecdotes savoureuses pour gagner au Trivial Pursuit. Saviez-vous par exemple que la vespa est l'un des accessoires emblématiques des photos de magazines et des films italiens?
Simonetta. Courtoisie du Musée McCord
Caractérisée par une maîtrise exceptionnelle des techniques, l'utilisation de matériaux nobles comme le satin, le velours, la dentelle, ou encore le vison, la mode italienne mérite sa réputation de chef de file au sein de l’industrie mondiale de la mode. Belle rétrospective qui saura intéresser les fashionistas, ainsi que les non-initiés!

En parallèle, le musée organise des projections du documentaire Made in Italy les mercredis 1er juin, 13 juillet, 24 août et 14 septembre, ainsi qu'un concours dont le prix d’une valeur de plus de 7 000 $ comprend un voyage en Italie pour deux personnes avec Air Transat, des cartes-cadeau Holt Renfrew et Ogilvy et des produits cosmétiques et fragrances de marque italienne!

Même si la mode n'est pas votre domaine de prédilection, je vous recommande tout de même de réserver votre dimanche 29 mai pour visiter le McCord et tous les autres musées qui participent à la journée des musées montréalais. Profitez-en aussi pour faire un selfie dans la forêt urbaine. Vos photos de profil ressembleront à de vraies œuvres d'art.

Musée McCord
20 $ (Admission générale au musée )
690, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H3A 1E9


Je pose mon sac, enlève mon manteau et dévore des yeux la carte. Sur la carte, je remarque le brunch d'inspiration libanais. Tout a l'air bon, mais je suis venue pour goûter au café. Je commande un espresso. Les maîtres des lieux me le servent avec un beau sourire (et un petit sfouf, un minigâteau à la semoule de blé et à la crème de sésame)

Le Café Sfouf est le premier café de l'Indie Coffee Passport que j'ai testé en 2015. C'est un établissement de quartier où se côtoient parents et enfants, mais aussi travailleurs autonomes et étudiants. Certains lisent leur journal en sirotant un bon lait d'or, d'autres partagent des tartines.

Je fais rapidement mon devoir de blogueuse en immortalisant ma tasse de café avant de m'enfoncer dans l'un des fauteuils du Sfouf et de discuter avec mon amie. L'endroit n'est pas tout à fait calme, ni tout à fait agité. C'est joyeux et serein à la fois.

Jars transparents, biscuits sous cloches, comptoirs en béton, lampes atypiques; le café ne manque pas de personnalité. Grâce aux grandes fenêtres, il est baigné de lumière naturelle tout au long de la journée. Des plantes sont suspendues aux murs d'un blanc immaculé. Comment ne pas avoir envie de flâner une heure ou deux dans cet établissement où tout invite à la contemplation? 

La prochaine fois, je commanderai un latte.

Café Sfouf
cafesfouf.com
1250 Rue Ontario E, Montréal 

La belle devanture du Café Sfouf. © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Décoration du Café Sfouf. © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
L'espresso du dimanche. © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Les sfoufs aussi servis avec le café. © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Les tartines au menu du Café Sfouf. © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Le Café Sfouf bénéficie d'une belle lumière naturelle.© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Les plantes les plus photographiées de Montréal sur Instagram.
© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Une des lampes du Café Sfouf © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
Le Café Sfouf vu de l'intérieur © Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise
MATHILDE MERCIER
Rédactrice en chef
Accro au café, Mathilde apprécie aussi le bon vin et la bonne bouffe. Elle aime partager ses bons plans et ses découvertes sur les réseaux sociaux et continue de découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.

À chaque fois que je regarde la photo de cette poutine au macaroni au fromage du Dirty Dogs, un flot de salive tente de s'échapper de ma bouche. La poutine Mac & Cheese, qui était à la carte du Dirty Dogs depuis longtemps, s'est lentement mais sûrement transformée en Mac Attack. Et elle est DÉ-LI-CIEUSE!

La sauce de base et les deux fromages utilisés dans la version originelle ont été remplacés par une sauce plus gravy agrémentée d'épices maison, de quatre formages différents, de bacon fumé, d'oignons verts et d'un ingrédient secret... l'amour!

Pourquoi je vous parle de cette poutine? Parce que ma sœur arrive bientôt à Montréal pour les vacances. Je cherchais un endroit autre que la Banquise pour lui faire déguster une bonne grosse poutine généreuse en calorie et en saveurs.

Cependant, je dois vous dire que le Dirty Dogs (comme son nom l'indique) est spécialisé en hot dogs. Du choix de ce qu'il va y avoir à la carte à la création des recettes, tout est fait à l'interne. « C'est 100% Dirty Dogs », affirme Billy Kontos, l'un des fondateurs de l'établissement.

L'établissement ne désemplit pas depuis son ouverture. La petite compagnie est devenue une institution pour tous les amoureux de hot dogs. Il faut dire que le choix est varié et que les intitulés des combos donnent vraiment envie. Sa position stratégique au coin St-Laurent et Avenue du Mont-Royal est aussi un avantage.

« Au début, on n’avait pas de chauffage, pas de climatisation. Les clients venaient au restaurant même quand il faisait - 2 degrés. Ils nous ont soutenus dès le début et cela jusqu'à aujourd'hui », ajoute Billy.

Pour résumer mon expérience au Dirty Dogs, je reprendrai les mots de Billy : « on ne nous prend pas vraiment au sérieux, mais mes gars et moi, on prend la bouffe vraiment au sérieux! »

Merci à Billy qui m'a invité à découvrir la poutine du Dirty Dogs.
C'était un beau moment de partage!


Dirty Dogs
25 Avenue du Mont-Royal East, Montréal
#DirtyDogsMontreal

MATHILDE MERCIER
Rédactrice en chef
Accro au café, Mathilde apprécie aussi le bon vin et la bonne bouffe. Elle aime partager ses bons plans et ses découvertes sur les réseaux sociaux et continue de découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.