#CARNETREUNIONNAISE

Célébration de la Fèt Kaf à Montréal (1848-2014)
Soirée réunionnaise au restaurant Parc des Princes

Venez découvrir ou redécouvrir la richesse culturelle et gastronomique de l'île de la Réunion à Montréal à l’occasion de la Fèt Kaf plus connue comme étant la fête de la Liberté, jour de commémoration de l’abolition de l’esclavage à la Réunion.

Réunionnais et Québécois se réuniront le samedi 20 décembre 2014, à partir de 19 h, au restaurant Parc des Princes afin de célébrer cette fête dans le respect des traditions et des valeurs réunionnaises : partage, convivialité, respect des ancêtres et célébration de la diversité culturelle.

Au programme : musique live de l'île de la Réunion et de l'île Maurice, DJ, karaoké, tombola avec des lots à gagner, etc. La soirée promet d’être animée! Tous les éléments seront réunis pour vous faire vivre l’ambiance d’un vrai kabar réunionnais.

Reconnu pour son authenticité et ses plats goûteux, le traiteur réunionnais Marmite su’l feu proposera un savoureux et copieux buffet :

-          Des bouchons, des samoussas et des bonbons piment en apéritifs (+ un pucnh offert par le Parc des Princes)
-          Du gratin et des achards de légumes en entrée
-         Du carry massalé, du rougail saucisses, du rougail morue, accompagnés de gros piment, riz, grains et différents rougail en plats principaux
-          Du gâteau manioc et du gâteau patate en dessert



Ne faites pas les timides et venez danser un maloya avec nous! Partagez l’information auprès de vos amis et de votre famille. Nous vous attendons en grand nombre! Vien azot!

Coût du billet : 35$ (entrée, soirée dansante, un verre de punch + buffet)
Événement Facebook : http://bit.ly/FetKafMTL et hashtag de l’événement : #FetKafMTL

Informations et réservations :
Justine Virama
mcvirama974@gmail.com
(438) 932-6323

Médias, commandites et partenariats :
Mathilde Mercier
(514) 978-2393

Points de vente 
Parc des Princes
5293 Avenue du Parc,
Montréal, QC
(514) 678-5727
  
Marmite su'l feu
Marché Atwater,
Montréal, QC
(514) 652-6581


La Khaima
142, Fairmount Ouest,
Montréal, QC
(514) 948-9993


Je vais vous avouer quelque chose. Lors d’une soirée d’ouverture officielle comme celle qui a eu lieu hier soir au Vicolo, les blogueurs ne peuvent pas « vraiment » vous recommander à 100 % un restaurant.

Souvent, pour plusieurs raisons (organisation, budget, praticité, etc.) l'alcool servi au lancement ne sera pas le même que celui proposé aux clients en temps normal et des bouchées seront proposées à la place des plats, ce qui est tout à fait compréhensible.
Soirée d'ouverture officielle du restaurant et bar italien Vicolo.
© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise 2014, Vicolo.
Imaginez le budget nécessaire à l'organisation d'une soirée entrée-plats-desserts-alcool à volonté pour près de 200 médias et leurs invités ou encore toute la logistique qu’il faudrait avoir pour pouvoir inviter tous ces médias à s’attabler… L’établissement ferait faillite avant même d’avoir pu lire ses premières lettres de noblesse dans la presse!

Donc, organisation événementielle oblige, on ne peut décemment pas vous parler du rapport qualité-prix en fonction des portions ou encore de l’entregent du personnel qui est souvent au taquet lors des soirées médias. 

Mais, les médias ont tout de même le privilège de pouvoir découvrir le restaurant en primeur et tester une partie de la nourriture qui y est servie. Les restaurateurs offrent des bouchées certes, mais ce sont en général des portions plus petites que les plats qui sont à la carte
Bar à fromages et charcuteries ou encore Formaggi et Salumi 
© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise 2014, Vicolo.
On peut donc en toute objectivité vous donnez un avant-goût de l’expérience que vous pourrez vivre et vous livrez « nos premières impressions » sans avoir la sensation de vous berner. Voici celles que j’ai eues pour le Vicolo : 
  • C’est un restaurant chic, mais pas guindé. J’ai vraiment capoté sur le bar à charcuteries et fromages hier soir. Accompagné d'un bon Bordeaux, c'était un pur délice. J'ai fait une orgie.
  • Localisé au 1425 René Lévesque Ouest, le Vicolo n’est pas très loin du Centre Bell. Il est idéalement situé pour prendre l'apéro avant un concert ou pour fêter dignement et avec classe la victoire des Canadiens!
  • L'endroit de 4,500 pieds carrés peut accueillir plus de 180 personnes (on avait largement dépassé ce nombre hier soir!) C'est l'idéal pour accueillir les partys de Noël, les événements corporatifs ou encore - pourquoi pas - les mariages.
  • Je n’ai malheureusement pas pu goûter aux cocktails, mais sur mon instagram, j’ai vu que le cocktail signature Il Vicolo à base de gin, orange sanguine, eau de fleur d'oranger et citron avait eu beaucoup de succès. Important! Les cocktails sont à 4,50$ pendant le happy hour!
  • La cuisine du Vicolo peut être qualifiée d’urbaine, c’est-à-dire que les menus proposent des pizzas, des pâtes, des soupes, de la viande cuisinée, etc. Bien sûr, comme vous pouvez vous en douter, la mozzarella sur les pizzas du Vicolo, n’est pas la même que celle du Double Pizza. C’est comme comparer une Ferrari à une Peugeot (bien que je n'ai rien contre les Peugeot. Ah!)
  • Je n’hésiterai pas à y retourner à l’heure du lunch ou en soirée en tant que cliente normale pour tester n'importe quels antipasti, contorno, pizza, primi, secondi ou dulci à la carte.
  • À noter pour ceux qui possèdent une voiture : le stationnement est gratuit. Un service de valet au coût de 10 $ est offert
  • Une des bouchées servies à l'événement.
J’ai goûté à la pizza fungi selvatici (champignons sauvages, mozzarella et sauce tomates) et le risotto a fungi (champignons sauvages, truffe noir, veau, parmesan et et arugula) qui étaient bons. MAIS! Je vous recommande les yeux fermés le grand format de la zuppa di zucca, une délicieuse soupe à la courge musquée rôtie, pomme, mascarpone, orange et beurre à la noisette. Un petit délice!
De gauche à droite, Sabrina des Zurbaines, Naomi de Fashion is my religion, ma petite tête et Anne-Christel. On a ben du fun en essayant de reproduire les lettres du Vicolo au photomaton. Quétaines assumées.
Aujourd'hui, en vous écrivant ce billet, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à cette phrase du film Eat, Pray, Love, quand Julia Roberts, dévorant une pizza dans un petit restaurant italien, déclare "I'm in love. I think I'm in a relationship with my pizza". C'est exactement ce que je me suis dit hier soir, devant ma montagne de charcuteries et de fromages.
Vicolo
vicolo.ca | Facebook | #VICOLOmtl
1425 Boulevard René-Lévesque Ouest (coin Bishop)
Montréal, QC H3G1T7
514-544-4405 | rsvp@vicolo.ca

MATHILDE MERCIER - rédactrice en chef Amatrice de bons vins et de bonne bouffe, Mathilde est branchée culture, mode et lifestyle Accro aux réseaux sociaux, elle est au courant des bons plans. Elle aime découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.
C'est le 1er décembre! On peut officiellement devenir gaga et ne parler que de ‪Noël‬! Cette année, Carnet d'une Réunionnaise organise le ‪concours‬ ‪#‎noelcarnetreunionnaise‬. Vous pouvez suivre son évolution en direct sur notre facebook, notre, twitter, ou notre instagram.

Tous les jours, on vous expliquera sur les réseaux sociaux ce que contient le panier-cadeau à gagner. Le concours sera ouvert dès que nous aurons terminé de vous présenter le guide-cadeau. À savoir : tous les cadeaux que nous présentons ont été "testés et approuvés!"


Cadeau n°1 : l'Ideal Skin Perfector de Marcelle

Je l'ai testé pendant tout le mois de novembre et c'est un vrai petit miracle. Mon teint est plus régulier et j'ai constaté de vrais changements dans ma routine beauté (ex : je mets beaucoup moins de correcteur et de fond de teint!). C'est le cadeau idéal pour les ‪beautyaddicts‬!
#MarcelleWomen


Cadeau n°2 : capteur de rêve Dululu.
Repéré à l'événement #DeroulezEtsy, cette décoration fait à partir de bois de bouleau est trop mignonne. Certains l'utilisent comme accessoire déco pour la voiture. Personnellement, je recommande de l'accrocher à votre sapin ou à la poignée de votre porte.
@shopDululu

Cadeau n°3 : la suite demain...
Jamais entendu parler d'Etsy, ce site où tout le monde peut mettre ses créations en vente et gérer une boutique en ligne? 

Je l'apparente un peu au Pinterest du fait main et du vintage. J'aime la plateforme parce qu'elle me permet de me tenir au courant des tendances du moment au niveau créations montréalaises, mais aussi de dénicher des cadeaux originaux et confectionnés à Montréal. C'est par exemple grâce à Etsy que je me suis intéressée à This Ilk ou Miss Cocotte.


Hier, alors que sévissait le Black Friday partout au Québec, je me promenais tranquillement dans les petites allées de Fripe Fabrique lors d'un pop-up consacré aux artistes montréalais d’Etsy : #DeroulezEtsy. Ici, les moins -50% n’existent pas, tout comme le made in China!


Alors que je prends le temps de bien observer les petites choses toutes mignonnes qui sont joliment disposées sur des tables ou accrochées au mur, j’apprécie ce moment de « lèche-vitrine » intensif où personne ne vient me bousculer pour goûter un bout de saucisson ou toucher la matière d’un vêtement.

Ouverture de la parenthèse. Le Souk Sat, c’est chouette. Mais alors, qu’est-ce que c’était bondé! Tant mieux pour les créateurs. C’est un signe de succès! Mais si vous voulez y aller et souhaiter un minimum discuté avec les exposants, allez-y le matin. Parenthèse close. 

Sur les comptoirs, trois créateurs me tapent tout de suite dans l’œil! ET pour une fois, ce ne sont pas les plus chères (je me comprends)

Caracarmina
J’idolâtre Frida Khalo depuis que j'ai 15 ans, alors quand j’ai vu les illustrations de Caracarmina, je ne pouvais que tomber en amour avec son travail. Norma, l’artiste qui se cache derrière la collection, fait aussi des dioramas, des poupées et des collages de textiles. J'aime beaucoup ses créations simples et colorées.


The Angry Weather

Les boucles d’oreilles en argent sterling de The Angry Weather sont sur ma whishlist de Noël. Ces petits nuages, qui font parties des items emblématiques de cette ligne de bijoux crée par Iveth Morales, sont à la fois originaux et discrets.
Sa boutique Etsy | Son blogue (english)


Dululu
J'ai d'abord craqué pour les boucles d’oreilles de Dululu. Mais en n'ouvrant mon sac-cadeau après l'événement média, je suis tombée sur ce petit capteur de rêve que j'imagine déjà suspendu à une des branches de mon sapin de noël! Et si j’insérais ce goodies dans le panier de Noël du blogue? Affaire à suivre.
Son site | Sa boutique Etsy


Le parfait DIY pour les paresseuses pressées

Lors de ma visite, un atelier DIY était tenu par l’adorable blogueuse Marie-Eve Best de Lake Jane. Elle nous a montré comment réaliser un pompon en laine. Pendant une bonne vingtaine de minutes, je suis restée concentrée sur la réalisation de mon pompon. J’avais oublié combien c’était drôle et relaxant de « bricoler » avec ses copines




30 novembre - 12 h à 17 h 
1 au 3 décembre - 11 h à 19 h 

MATHILDE MERCIER - RÉDACTRICE EN CHEF
Amatrice de bons vins et de bonne bouffe, Mathilde est branchée culture, mode et lifestyle Accro aux réseaux sociaux, elle est au courant des bons plans. Elle aime découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.
Mardi 25 novembre, je suis allée assister à la première médiatique de la pièce Futur Intérieur : de Sutton aux confins de la galaxie, mis en scène par Olivier Ducas et Francis Monty. 

Dès les premiers instants de la représentation théâtrale, les trois acolytes Robert, Robert et Robert, nous transportent dans un autre monde, celui de l’hyperespace

Les costumes des trois personnages (un boxer bleu, un marcel blanc, une combinaison rouge et un bonnet) ne sont pas sans rappeler le fameux film de Wes Anderson, La Vie aquatique (The Life with Steve Zissou). 

Et d’ailleurs, le texte est traversé de références cinématographiques, littéraires et musicales. Une voix de femme intervient à certains moments, une voix ressemblant terriblement à celle de Siri ; un thermos de café fait office de fusée (sous les bruitages de Robert, Robert et Robert). 

Devant un décor unique et postmodernisme, c’est avec humour que les trois Robert racontent leurs aventures d’astronautes, et jouent des instruments de musique, tout ça sous le regard ébahi et amusé d’un public plutôt réactif

Car même si je n’ai pas compris toutes les blagues, n’étant pas habituée au théâtre d’objets, j’ai pu apprécier l’ambiance générale grâce aux autres spectateurs qui riaient à côté de moi.

Mais, je suis sortie troublée du théâtre. En effet, je tiens à insister sur le rythme lent des dialogues et la durée de la représentation. La pièce dure 1 h 55, sans entracte. Vous me direz « ce n’est pas si pire », oui c’est vrai, mais il faut dire que la représentation commence tard (21 h 30 ou 22 h 30) et que la cadence lente des phrases ne vient pas aider. 

En outre, la cohérence de l’histoire n’est pas vraiment perceptible. Un spectateur qui n'aurait pas lu le résumé de la pièce avant d'y aller serait complètement perdu et n'arriverait pas à comprendre le déroulement des péripéties. 

Même l’humour et le jeu des acteurs ne sont plus suffisants : on finit par lutter pour comprendre l’histoire. L’idée de la pièce est intéressante, le jeu des acteurs est bon, là n’est pas le problème. Peut-être qu’un entracte, la suppression du dernier acte ou une cadence plus rapide des dialogues auraient pu améliorer mon expérience.

Futur intérieur : De Sutton aux confins de la galaxie
Texte de Olivier Ducas, Mathieu Gosselin et Francis Monty
Mise en scène : Olivier Ducas et Francis Monty
Interprétation : Etienne Blanchette, Mathieu Gosselin et Alexandre Leroux
Du 25 novembre au 13 décembre, Théâtre Aux Ecuries

LAURINE BENJEBRIA - RÉDACTRICE
Laurine a quitté la France pour suivre son rêve : être journaliste. Passionnée par la littérature, les séries télévisées, le cinéma et les spectacles d'humour, elle partagera  ses passions et ses découvertes sur la scène montréalaise sur le blogue.