Suivez-nous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #CarnetReunionnaise

Carnet d'une Réunionnaise


Si vous avez envie de voyager au Mexique, allez faire un tour dans le Vieux-Montréal! Direction le restaurant Emiliano's, situé au 260 Rue Notre-Dame Ouest (l'ancien Toro Toro). Ouvert depuis peu, ce nouvel établissement offre un menu aux saveurs typiquement mexicaines sublimées par le chef Flores (d'abord chef à Mexico, puis chef au Bice Restaurante et au Ristorante Cavalli, avant l'Emiliano's) 

Côté carte, l'Emiliano's propose des plats traditionnels comme la sopa azteca, la salade de cactus, les tacos, les quesadillas ou encore des enchiladas. La maison propose également du ceviche qui fera voyager vos papilles. 

Le restaurant met aussi de l'avant le guacamole. En gros morceaux, au Chicarron ou au crabe épicé, chacun des guacamoles coûte entre 10 et 14$. Étant donné la fraîcheur des avocats et le prix de cet ingrédient au kilo, c'est plutôt une bonne affaire! Rien à voir avec le guacamole industriel. 

La carte des alcools propose bien évidemment un large choix de bières importées, mais aussi de bons petits vins. Parce que oui! Il est aussi possible de faire des accords mets et vins avec de la nourriture épicée! Lors de la dégustation média, nous avons bu du Chardonnay Château St-Jean, 2015 avec les entrées et consommé un Montepulciano D'Abruzzo, 2015 avec les plats principaux. 

Les amateurs de tequila et de mescal pourront également apprécier une gamme variée de spiritueux . Pour ce qui est des cocktails, n'hésitez pas à une seconde à tester la Margarita ou encore la Calaca tropical.

Plutôt classique avec ses tons noirs et blancs aux accents orangés, le cadre du Emiliano's est à la fois charmant et moderne. Pas très différent de l'ancien Toro-Toro (je n'ai jamais testé, j'ai particulièrement aimé ses hauts plafonds et sa cuisine à aire ouverte. Si vous vous rendez au restaurant pour l'apéro, je vous suggère de vous installer à la petite terrasse du restaurant tant que les températures le permettent. 

Pour un souper plus intime, optez pour la salle principale. Le deuxième étage est correct, mais les tuyaux d'aération passent par là. Il fera donc plus chaud et il y aura plus d'odeurs si vous vous installez là.

C'était plaisant de partager un repas au Emiliano's. L'établissement est agréable et offrant de la bonne nourriture à des prix raisonnables. Il conviendra à tous ceux qui veulent manger simple et appétissant au Vieux-Montréal, mais plus particulièrement à ceux qui souhaitent partager un bon moment entre amis. Olé!

Texte et images : Mathilde Mercier

Ceviche de pieuvre Infierno : pieuvre marinée très épicée, tomates cerises rouges, oignon, rouge mariné, avocat. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise 
Lancement du restaurant Emiliano's, dans le Vieux-Montréal, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Piment banane farci au chorizo et homard : homard, chorizo, piment banana, crème sure, coulis de piment grillé.
Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Poulet au mole : poitrine de poulet farcie au fromage et aux champignons, sauce mole, crème sure, oignon, coriandre, riz à l’ananas, maïs jaune, pistache. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise

Sopa Azteca: tomates grillés, piment pasila, tortilla croustillante, fromage panela, crème sûre.
Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Tacos au poisson Del Muelle : Poisson blanc croustillant, mayonnaise à la coriander, jalapeño et avocet, cipollini grillé, laitue, lime. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise

Tacos Tinga : poitrine de poulet effilochée, chipotle, oignon, coriandre.Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Merci à l'Emiliano's pour sa chaleureuse invitation! J'accepte parfois les invitations de restaurateurs à venir tester le menu de leur établissement et je ne vous en parle que si j'ai aimé mon expérience. Aucune compensation financière n'a été touchée pour la rédaction de ce billet.
Vous ne savez toujours pas ce que vous ferez la fin de semaine de l'Action de grâce? Vous vous y prenez toujours trop tard pour organiser de quoi? Pas de panique, voici cinq idées d'activités qui ne vous demanderont que très peu d’efforts voire pas du tout!

1) Cuisinez une bonne dinde

Sortez vos marmites et laissez libre court à vos talents de cuistot. L’Action de grâce, c’est avant tout le moment privilégié au début de l’automne pour recevoir vos amis ou votre famille,  autour d’un bon repas!  Pour des idées de recettes et plus d'informations sur ce temps de l'année, relisez notre billet.

2) Évadez-vous le temps d'une journée

Beaucoup auront l’idée de quitter Montréal durant la longue fin de semaine. N’oubliez pas que cela rime avec prix élevés et trafics assurés! Optez plutôt pour de petites escapades d’une journée :
Ballade au Mont Saint-Bruno. Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise.
Des paysages colorés pour des moments privilégiés au Mont Saint-Bruno
Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise.
3) Faites un tour aux Jardins de lumière  

Si vous n’avez jamais été au Jardin botanique, profitez de la longue fin de semaine pour y faire un tour en fin de journée! Vous découvrirez de beaux décors lumineux qui vous feront voyager  en Chine et au Japon. Testé et approuvé! C’était très agréable de se promener parmi les décors et la beauté du parc.

Jardin botanique en lumière. Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise.
Jardin botanique en lumière. Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise.
4) Jouez les cinéphiles au Festival du nouveau cinéma 

Amis cinéphiles, allez découvrir les nouvelles tendances cinématographiques et des nouveaux médias au Festival du nouveau cinéma! Rien de tel qu’un bon siège confortable et un bon film d’auteur quand le froid de l’automne vient frapper à notre porte. Pensez à toutes les discussions passionnées que vous pourrez avoir avec vos amis en leur parlant de vos découvertes du FNC!

5) Préparez Halloween

Et puis parce que ça s’en vient vite, commencez à vous mettre dans le thème de la citrouille et à préparer votre Halloween! C’est le moment de vider vos citrouilles, de les customiser et de décorer vos entrées! 

La citrouille d'Amandine une fois évidée.
Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise, Halloween.
Meurtre de la citrouille avant son exposition ;)
Crédit photo : Amandine Dijoux.© 2014, Carnet d'une Réunionnaise, Halloween.

Bonne Action de grâce tout le monde!


Texte:  Amandine Dijoux
Cet article a été mis à jour le 22 septembre 2016

J'ai découvert la marque de vodka française Grey Goose® cet été. Au mois de juillet, la marque avait invité plusieurs blogueurs et médias montréalais à découvrir sa vodka Premium durant une soirée privée qui s'est déroulée à la Boulangerie Bleue (une boulangerie secrète aux abords de la Scena, au Vieux-Port de Montréal) 

L'invitation très mystérieuse avait réussi à piquer ma curiosité. Pourquoi? Premièrement, je me demandais quel était le rapport entre la vodka et la boulangerie. Deuxièmement, je n'avais jamais goûté à la Grey Goose®! (Oui, pour de vrai)

La Boulangerie Bleue : le secret révélé

Le concept était bien ficelé. Une fois arrivée à la Scena, l'hôte devait aller à la recherche de la porte secrète. En se promenant sur les quais du Vieux-Port, au bout de quelques minutes, celui-ci tombait sur une immense porte bleue. 

Impossible de la manquer tellement elle était imposante! Le cadre, créé de toutes pièces pour l'occasion, rappelait une boulangerie française au décor sophistiqué, mais authentique. C'était donc cela la fameuse Boulangerie Bleue? Une boulangerie secrète rappelant la French Riviera!

Grey Goose présente la Boulangerie Bleue. Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Au programme de la soirée : grignotage de bons pains artisanaux, délicieuses bouchées et dégustations de cocktails originaux élaborés à base de Grey Goose®. C'est au moment des dégustations que j'ai réalité le rapport entre la vodka Grey Goose® et le pain de la Boulangerie Bleue. Les deux sont réalisés avec de l'eau et du blé!

L'incontournable de votre bar : la bouteille de vodka

À environ 30$ en entrée de gamme, la vodka Grey Goose® pourrait faire désormais partie des alcools forts incontournables que j'aurai à disposition dans mon bar (à côté de mon rhum arrangé par exemple!)

Les recettes simples à réaliser à base de la vodka Grey Goose® se trouvent facilement sur Internet ou dans les livres de recettes. On peut penser par exemple au Caipiroska ou au Bellini aux framboises. Si vous êtes dans le mood de l'automne, testez le martini pomme glacé. Un petit délice fort simple à élaborer.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.
Texte et images : Mathilde Mercier

Cocktail à base de la vodka Grey Goose. Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Fly Beyond avec Grey Goose. Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Les blogueurs font connaissance à la soirée de Grey Goose. Mathilde Mercier.
© 2016, Carnet d'une Réunionnaise