Post Top Ad

4 févr. 2014

Ma TV à "show": SCANDAL‏ (Scandale au Québec)

Voici l'une des meilleures séries de l'année! Tout prouve sa qualité car elle n'a pas bénéficié d'un marketing écrasant à ses débuts en 2012. Lorsque la première saison, de seulement 7 épisodes, est devenue si populaire aux États-Unis, la chaîne originale de diffusion en commanda 22 épisodes pour la seconde saison. Elle est diffusée sur Séries+ depuis le 30 janvier 2014.

On entre dans ce thriller politique qui allie à la perfection le suspense policier et le drame sentimental. Au départ, on peut penser que tout est un peu trop lisse : de beaux acteurs dans de beaux vêtements au milieu de beaux décors. Mais l'intensité de l'histoire nous captive dès les premières investigations de cette agence plus qu'originale qui résoud les problèmes les plus ambigus.

Dirigée par la séduisante, mais très en contrôle, Olivia Pope qui a d'abord construit une carrière très réussie à la Maison Blanche, les bureaux sont occupés par une équipe atypique de personnages tous différents et attachants, au passé trouble et aux dons particuliers. On les surnomme les "gladiateurs en costume" et c'est ce qu'ils sont dans leurs missions dangereuses. À l'opposé, on est au centre des magouilles de la "République américaine", avec un président charismatique entourée d'une équipe toute aussi complexe, malsaine et fascinante!

Le rythme très rapide, des dialogues jusqu'au montage, appuie la tension constante à chaque scénarios. Quant à la magie, elle réside dans cette histoire d'amour maudite et pourtant belle tant l'alchimie opère entre les deux acteurs.


C'est d'ailleurs TOUS les acteurs qu'il faut saluer dans cette série, un grand nombre de premiers et de seconds rôles qui excellent chacun à dévoiler petit à petit toutes les facettes de leur personnage, à la base proche du cliché par leur physique et leur attitude, ils se révèlent tous crédibles et complexes tant on peut les aimer comme les détester à tous moments. Soulignons le couple phare dominé par la charmante Kerri Washington et l'incroyable Tony Goldwyn, bouleversant dans le rôle de l'homme le plus puissant du monde, prisonnier de sa position.

On partage l'excitation de résoudre les enquêtes et dévoiler les traîtres sans jamais perdre l'espoir de voir les amants maudits unis, heureux et en paix. Désormais un nom résonnera dans l'univers de la télévision et c'est celui d'Olivia Pope...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CHRONIQUEUR
Installé à Montréal depuis 2 ans, Richard est un autodidacte atypique grand consommateur d'arts populaires. Photographe, rédacteur, acteur, chanteur et réalisateur, il ne s'éparpille pas mais est multi-passionné.
Son LinkedIn | Ses billets

01 h 01 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire