Post Top Ad

18 avr. 2014

Edgar et ses fantômes, un touchant hommage à la musique classique

C’est la tête pleine de questions que je me suis rendue à la représentation d’Edgar et ses fantômes ce jeudi 17 avril. Qui est Edgar ? Qui sont ses fantômes ? Est-ce une pièce de théâtre ou un concert ? Quel genre de personne ira voir ce spectacle ? En gros, à quoi devais-je m’attendre ?

Je peux maintenant dire que c’est une expérience théâtrale unique.

Source : Karine Cousineau Communications
C’est le temps d’un rêve que Bach (le "vieux"), Mozart (le fougueux), Beethoven (le pessimiste) et Erik Satie (le bizarre) se retrouvent dans la discothèque d’Edgar loin de leur époque. Dans l’appartement d’Edgar se trouvent également un chef et son orchestre composé de 24 musiciens. Une soirée à la maison quoi…


Source : Karine Cousineau Communications
Tout ce petit monde va œuvrer sur scène en alternant théâtre et concert. Même si les transitions sont parfois maladroites, le mélange original entre les deux genres est exquis. L’orchestre dirigé par Jean-Pascal Hamelin (aucun lien de parenté) relève ce défi avec brio.

Edgar est un hôte passionné et passionnant. Pendant plus de 2 heures, lui et ses invités se racontent avec émotion des anecdotes sur leurs vies passées. Le public – plutôt senior - découvre alors 4 musiciens très différents interprétés par Vincent Bilodeau, André Robitaille, Sylvain Massé et Jean Marchand.

De la musique classique tout public?

Il est clair que le but de cette pièce extraordinaire est de faire apprécier la musique classique au public. Par l’humour, la tendresse et le drame, Edgar et ses fantômes rend accessible et intéressante la musique classique ainsi qu'une partie de son histoire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard puisque dans la vie, le comédien Edgar Fruitier est un grand mélomane.



Cependant, même si le travail de vulgarisation permet de rendre le spectacle accessible à un public de tout âge, très peu d’enfants et de jeunes adultes se trouvaient parmi les 2900 spectateurs. Ils ne comprendraient peut-être pas comme moi certaines des références faites aux vies des compositeurs… c’était comme être en dehors d’une private joke, donc pas drôle.

L’attendrissant Edgar et ses fantômes donnera ses deux dernières représentations dans la salleWilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal les vendredi 18 et samedi 19 avril.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CHRONIQUEUSE
Tiffany est une accro au Coke (pas diète), aux jeux vidéos et au rose. Elle aime aussi le cinéma et prendre soin d'elle. C'est en testant toutes sortes de produits de beauté qu'elle est capable de donner des petits conseils pour se sentir mieux

12 h 23 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire