Post Top Ad

1 juin 2015

Le Candide Café, nouvel eldorado de la Plaza St-Hubert

Ouvert depuis le mois de mai, le Candide Café est déjà victime de son succès. Idéalement situé au 6293 rue St-Hubert, cette ancienne agence de voyage reconvertie en café favorisant la production locale et le fait-maison a tout pour devenir une adresse incontournable de Rosemont Petite-Patrie.

Smoothies originaux à la carte au Candide Café.
Smoothies originaux à la carte au Candide Café. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
Du bon café Kittel (graines torréfiées à Montréal), des fruits frais, des muffins préparés au café, de la charcuterie de la Queue de cochon, du thé cultivé biologiquement, un délicieux menu salé proposant panini au saumon ou végé à la betterave et à l'avocat, il n'en fallait pas plus pour que le nouvel établissement de la Plaza St-Hubert conquiert mon cœur de flâneuse du dimanche.

Le café a une véritable personnalité alliant le moderne (mobilier épurée, murale, logo) avec pleins d'anecdotes tirées du roman Candide. Se trouvant sur le versant ensoleillé de la rue St-Hubert, il baigne dans la lumière toute la journée. Il est autant agréable d'y boire un thé glacé l'été, qu'un bon latte à la rose pendant l'automne ou l'hiver.

La devanture du Candide Café. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
 La devanture du Candide Café. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
La décoration du Candide Café est simple et épurée. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
La décoration du Candide Café est simple et épurée. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
Des toilettes aux installations en bois, les nouveaux locataires ont tout retapé eux-mêmes, personnalisant chacun des éléments autour de l'histoire du mouton qui apparaît dans le roman éponyme de Voltaire.

Le mobilier est confortable et bien agencé. On sent une vraie volonté d'accueillir autant les étudiants (grande table, multiprise, wifi) que les habitants du quartier qui veulent juste papoter autour d'un café. La magnifique murale faite par A'shop est l'élément central de la décoration, bien que la grande baie vitrée en estrade risque de lui voler la vedette durant les belles journées ensoleillées.

La terrasse toute cute du Candide Café.
La terrasse toute cute du Candide Café. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
La terrasse accueillante (récemment fleurie) est appelée à devenir l'une des plus fréquentées du quartier. Et pour ne rien enlever aux charmes de l'endroit, les tenanciers Mickael et Coralie sont tous les deux attentionnés et aimables.

Mickael, l'autre propriétaire du Candide Café
Mickael, l'autre propriétaire du Candide Café, est allé acheter des fruits frais chez Pousse l'Ananas quand le stock est arrivée à épuisement. Le café a une politique de non-gaspillage. Mathilde Mercier © Carnet d'une Réunionnaise
En tant que résidente du quartier, je trouve que ce nouveau café est exactement ce qu'il manquait au tronçon de rue entre Beaubien et Rosemont sur St-Hubert. Je le perçois comme un commerce complémentaire. Le trio parfait? Brunch tardif à l'Apothicaire, après-midi de détente au Candide Café et bière fraîche au Gainzbar. Je vais revoir la face de ce petit mouton cute très souvent!

Mise à jour : 18 octobre 2015.
Depuis l'ouverture du café et la publication de mon article, le café est devenu mon « second bureau ». J'y suis vraiment très souvent. La qualité et le professionnalisme sont toujours au rendez-vous!

6293, rue St-Hubert, Montréal
(514) 560-4223
Métro Beaubien ou Rosemont
Click to add a blog post for Candide Café on Zomato


MATHILDE MERCIER - rédactrice en chef Amatrice de bons vins et de bonne bouffe, Mathilde est branchée culture, mode et lifestyle Accro aux réseaux sociaux, elle est au courant des bons plans. Elle aime découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.
Une photo publiée par Carnet Réunionnaise (@carnetreunionnaise) le



Une photo publiée par Carnet Réunionnaise (@carnetreunionnaise) le

Une photo publiée par Carnet Réunionnaise (@carnetreunionnaise) le
12 h 46 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire