Post Top Ad

22 août 2015

Sensory Stories, l'immersion des sens

Après avoir été présentée au Museum of the Moving Image à New-York, c'est le Centre Phi que Sensory Stories est hébergée pour la première fois au Canada. L'exposition qui regroupe 16 œuvres d'artistes canadiens (dont trois québécois) explorant les relations entre la narration, le corps et l'esprit se déroulera jusqu'au 27 septembre 2015. 

Les nouvelles technologies numériques sont au cœur de cette exposition qui promet aux spectateurs une interactivité totale. Concrètement, cette exposition ne prend totalement vie que lorsque le visiteur participe, les œuvres étant incomplètes sans celui-ci. Il faut toucher, sentir et manipuler les œuvres pour qu'elles prennent tout leur sens! L'exposition prend alors une dimension ludique et excitante. 


Sensory Stories a su allier une démarche réflexive profonde sur des thèmes politiques, tout en étant accessible à un public de tous âges. Elle présente des sujets sérieux, comme Clouds Over Sidra, où nous nous promenons dans un camp de réfugiés syriens, tout en alliant le côté immersif et ludique de l'utilisation de l'Oculus Rift (un casque de réalité virtuelle).

Au cours de notre parcours dans Sensory Stories, nous sommes tour à tour un photojournaliste iranien dans les années 1970 sur fond de chaos et de désordre social (1979 Revolution Game), une ourse grizzly ( Bear 71), un scénariste d'un court métrage (Possibilia), ou encore un marionnettiste (Parade).


Les nouvelles technologies numériques présentées sont pour la plupart encore en développement, ce qui permet au visiteur de découvrir des technologies inusitées comme le Google Cube, une interface expérimentale présentant sur ses différences faces six films interreliés (Untitled on Google Cube). Goldilocks and the Three Bears, nous révèle l'oPhone, ce petit dispositif permettant d’émettre des odeurs tout au long de la progression d'un récit. 


De plus, il sera possible dès le 18 août d'expérimenter l'oeuvre phare Birdly, le simulateur de vol alliant l'Oculus Rift à un système mécanique, créant une immersion totale pour le visiteur. Une seconde visite s'imposera alors!

L'odorat, la vue, l'ouïe, le toucher, tous ces sens nous permettent de mieux comprendre les histoires racontées dans Sensory Stories et les enjeux mondiaux qui l'entourent.

FLORA CAMILLERI, collaboratrice invitée.
Sensory Stories
Du 11 août au 27 septembre 2015
Entrée libre

  Expérience Birdly (simulateur de vol pour le corps en entier), frais de 5$ additionnels 
Du 18 août au 12 septembre puis du 19 au 27 septembre 2015

 Table ronde autour des nouvelles expériences narratives,  le 17 septembre 2015
Entrée libre, informations ici

Les storytellers de demain, le 23 septembre 2015 


09 h 36 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire