Post Top Ad

29 sept. 2016

Emiliano's : un nouveau restaurant mexicain


Si vous avez envie de voyager au Mexique, allez faire un tour dans le Vieux-Montréal! Direction le restaurant Emiliano's, situé au 260 Rue Notre-Dame Ouest (l'ancien Toro Toro). Ouvert depuis peu, ce nouvel établissement offre un menu aux saveurs typiquement mexicaines sublimées par le chef Flores (d'abord chef à Mexico, puis chef au Bice Restaurante et au Ristorante Cavalli, avant l'Emiliano's) 

Côté carte, l'Emiliano's propose des plats traditionnels comme la sopa azteca, la salade de cactus, les tacos, les quesadillas ou encore des enchiladas. La maison propose également du ceviche qui fera voyager vos papilles. 

Le restaurant met aussi de l'avant le guacamole. En gros morceaux, au Chicarron ou au crabe épicé, chacun des guacamoles coûte entre 10 et 14$. Étant donné la fraîcheur des avocats et le prix de cet ingrédient au kilo, c'est plutôt une bonne affaire! Rien à voir avec le guacamole industriel. 

La carte des alcools propose bien évidemment un large choix de bières importées, mais aussi de bons petits vins. Parce que oui! Il est aussi possible de faire des accords mets et vins avec de la nourriture épicée! Lors de la dégustation média, nous avons bu du Chardonnay Château St-Jean, 2015 avec les entrées et consommé un Montepulciano D'Abruzzo, 2015 avec les plats principaux. 

Les amateurs de tequila et de mescal pourront également apprécier une gamme variée de spiritueux . Pour ce qui est des cocktails, n'hésitez pas à une seconde à tester la Margarita ou encore la Calaca tropical.

Plutôt classique avec ses tons noirs et blancs aux accents orangés, le cadre du Emiliano's est à la fois charmant et moderne. Pas très différent de l'ancien Toro-Toro (je n'ai jamais testé, j'ai particulièrement aimé ses hauts plafonds et sa cuisine à aire ouverte. Si vous vous rendez au Emiliano's pour l'apéro, je vous suggère de vous installer à la petite terrasse du restaurant tant que les températures le permettent. 

Pour un souper plus intime, optez pour la salle principale. Le deuxième étage est correct, mais les tuyaux d'aération passent par là. Il fera donc plus chaud et il y aura plus d'odeurs si vous vous installez là.

C'était plaisant de partager un repas au Emiliano's. L'établissement est agréable et offrant de la bonne nourriture à des prix raisonnables. Il conviendra à tous ceux qui veulent manger simple et appétissant au Vieux-Montréal, mais plus particulièrement à ceux qui souhaitent partager un bon moment entre amis. Olé!

Texte et images : Mathilde Mercier

Ceviche de pieuvre Infierno : pieuvre marinée très épicée, tomates cerises rouges, oignon, rouge mariné, avocat. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise 
Lancement du restaurant Emiliano's, dans le Vieux-Montréal, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Piment banane farci au chorizo et homard : homard, chorizo, piment banana, crème sure, coulis de piment grillé.
Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Poulet au mole : poitrine de poulet farcie au fromage et aux champignons, sauce mole, crème sure, oignon, coriandre, riz à l’ananas, maïs jaune, pistache. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise

Sopa Azteca: tomates grillés, piment pasila, tortilla croustillante, fromage panela, crème sûre.
Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Tacos au poisson Del Muelle : Poisson blanc croustillant, mayonnaise à la coriander, jalapeño et avocet, cipollini grillé, laitue, lime. Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise

Tacos Tinga : poitrine de poulet effilochée, chipotle, oignon, coriandre.Restaurant Emiliano's, Mathilde Mercier. © 2016, Carnet d'une Réunionnaise
Merci à l'Emiliano's pour sa chaleureuse invitation! J'accepte parfois les invitations de restaurateurs à venir tester le menu de leur établissement et je ne vous en parle que si j'ai aimé mon expérience. Aucune compensation financière n'a été touchée pour la rédaction de ce billet.
14 h 10 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire