Post Top Ad

7 mars 2014

Les Monuments men

☆ 
Réalisé par George Clooney
Avec George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Hugh Bonneville, John Goodman, Jean Dujardin, Bob Balaba, Cate Blanchett.

crédit : www.allocine.fr

Seconde guerre mondiale, les nazis progressent en France et en Belgique. Sur leur passage ils rasent églises, ponts, édifices centenaires et font disparaître les œuvres d'art, brûlées pour certaines, volées pour d'autres.

Les propriétaires juifs se font confisquer tous leurs biens avant d'être envoyés dans des camps. Les musées et les églises, renfermant des Rubens, Gand et autres Rembrandt sont dépouillés. Le tout est destiné à agrémenter le plus grand musée du monde, le Führer Museum. Mais si jamais Hitler meurt ou que l'Allemagne capitule, tout sera détruit, comme l'atteste une note signée de la main du führer en personne.

Une équipe composée d'anciens militaires et de spécialistes en art est alors mobilisée à la demande de Roosevelt afin de sauver la mémoire des Hommes.

Monuments Men : Photo Bill Murray, Bob Balaban, George Clooney, John Goodman, Matt Damoncrédit: www.allocine.fr

Au premier abord, je découvre un casting plaisant même si je déplore le trop peu d'apparitions de Hugh Bonneville (Downtown Abbey) et de Jean Dujardin (The artist, OSS 117, Un gars et une fille)

Les décors et accessoires sont réalistes et très bien étudiés. On redécouvre avec plaisir des tableaux de Gand, Rembrandt, Michael Ange ou encore des Rubens.

Autre belle surprise, Matt Damon, que j'ai trouvé juste dans son rôle. Concentré, préoccupé par la recherche des tableaux, sans en faire de trop, sans phrases ''à l'américaine'', et refusant même les avances de parisiennes trop légères. Merci Matt!

Monuments Men : Photo Cate Blanchett, Matt Damon
crédit: www.allocine.fr


La réalisation cependant m'a déçue. Vous savez, ces scènes, avec la musique qui monte, qui monte.. et l'on devine la suite. La  bande musicale est trop clichée, évoquant tantôt un Disney (L'incroyable voyage vous connaissez?) tantôt une comédie burlesque à la Louis De Funès.

Certaines scènes sont trop ''gagesques'' par moment. Le genre de scènes vues tellement de fois qu'on croirait par moment à une parodie, comme si le réalisateur avait pris le parti de faire un film familial. Alors que le sujet est historique, important et plutôt dramatique. Les retours à la réalité, via les scènes de décès d'un personnage ou de destructions d’œuvres, sont donc assez laborieux et perdent en efficacité dans la transmission du message.

Vous l'aurez compris, pour moi, on ne blague pas avec l'Histoire! Enfin, on va dire que je suis particulièrement exigeante avec les films qui traitent et/ou se passent dans des contextes de guerre-déportation-esclavage-colonisation-lutte pour les droits de l'homme. (cf : mes billets sur Mandela et Esclave pendant 12 ans)

Monuments Men : Photo Bob Balaban, George Clooney, John Goodman, Matt Damoncrédit: www.allocine.fr

Comment oublier ces clichés mémorables sur Paris et les Français? "J'ai ramené du vin, un morceau de brie et des croissants!" WTF? Sans oublier cette idée selon laquelle Paris étant la ''ville de l'amour'', on peut pécho n'importe qui n'importe quand. ''Ici aussi, il y a des bons maris, mais il sortent tous le soir''. À Paris tout est permis alors ? WTF bis!

crédit: www.wegotthiscovered.com

Autre point que j'ai noté (malheureusement il ne s'agit pas du film ici) on ne peut pas changer l'Histoire! Il s'agit du manque d'implication des Français et des Belges dans la sauvegarde de la culture et de l'Histoire, à un point tel qu'il faille faire venir des Américains, qui prétendent se soucier davantage de la culture que les Européens. Dommage!

Cependant, Monuments men a quand même le mérite de raconter une histoire vraie méconnue. Pour les autres amateurs de faits historiques et d'art comme moi, c'est tout de même un film à voir afin de découvrir encore une facette de notre complexe et si passionnante histoire. :)

Pour voir ce film cette semaine c'est ici que ça se passe!


---------------
AURORE DIJOUX - RÉDACTRICE
Aurore est une jeune Réunionnaise installée à Montréal depuis deux ans. Accro au thé et Ukulélé girl, elle aime partager ses coups de cœur, découvrir de nouveaux restaurants branchés et écrire des critiques ciné@Aurore_Dijoux Ses billets

09 h 34 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire