Post Top Ad

4 déc. 2014

Le Vicolo : restaurant et bar italien (et incursion dans le monde du blogging)

Saviez-vous que lors d’une soirée d’ouverture officielle d'un restaurant, les blogueurs foodies ne peuvent pas « vraiment » vous recommander à 100 % un restaurant?

Souvent, pour plusieurs raisons (organisation, budget, praticité, etc.) l'alcool servi au lancement ne sera pas le même que celui proposé aux clients en temps normal et des bouchées seront proposées à la place des plats au menu.

Soirée d'ouverture officielle du restaurant et bar italien Vicolo.
© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise 2014, Vicolo.
Imaginez le budget nécessaire à l'organisation d'une soirée entrée-plats-desserts-alcool à volonté pour près de 200 médias... L’établissement ferait faillite avant même d’avoir pu lire ses premières lettres de noblesse dans la presse!

Comment savoir si un blogueur recommande sincèrement un restaurant ou s'il récite un communiqué de presse? 

Plusieurs signes peuvent transparaître dans son article ou dans sa couverture en direct de l'ouverture sur les réseaux sociaux :

  1. Si les bouchées servies par le restaurateur font l'unanimité, c'est bon signe (Du moins, il faut que les bouchées soient inspirées des plats à la carte!)
  2. Il ne se laisse pas submerger par l'engouement général sur les réseaux sociaux et n'hésitera pas à critiquer de façon constructive un plat même si le RP suit la couverture sur les réseaux sociaux.
  3. On sentira dans son article qu'il s'est demandé "est-ce qu'en tant que cliente je serai satisfaite de payer pour cette assiette/ce cocktail".
  4. Le blogueur a envie de venir tester le restaurant en tant que client (en payant son repas, le pourboire et SANS PRÉVENIR le restaurateur à l'avance)
Bar à fromages et charcuteries ou encore Formaggi et Salumi 
© Mathilde Mercier, Carnet d'une Réunionnaise 2014, Vicolo.
Maintenant que vous savez tout, je peux vous livrer « mes premières impressions » sans avoir la sensation de vous berner. Voici celles que j’ai eues pour le Vicolo : 
  • C’est un restaurant chic, mais pas guindé. J’ai vraiment capoté sur le bar à charcuteries et fromages hier soir. Accompagné d'un bon Bordeaux, c'était un pur délice. J'ai fait une orgie.
  • Localisé au 1425 René Lévesque Ouest, le Vicolo n’est pas très loin du Centre Bell. Il est idéalement situé pour prendre l'apéro avant un concert ou pour fêter dignement et avec classe la victoire des Canadiens!
  • L'endroit de 4,500 pieds carrés peut accueillir plus de 180 personnes (on avait largement dépassé ce nombre hier soir!) C'est l'idéal pour accueillir les partys de Noël, les événements corporatifs ou encore - pourquoi pas - les mariages.
  • Je n’ai malheureusement pas pu goûter aux cocktails, mais sur mon instagram, j’ai vu que le cocktail signature Il Vicolo à base de gin, orange sanguine, eau de fleur d'oranger et citron avait eu beaucoup de succès. Important! Les cocktails sont à 4,50$ pendant le happy hour!
  • La cuisine du Vicolo peut être qualifiée d’urbaine, c’est-à-dire que les menus proposent des pizzas, des pâtes, des soupes, de la viande cuisinée, etc. Bien sûr, comme vous pouvez vous en douter, la mozzarella sur les pizzas du Vicolo, n’est pas la même que celle du Double Pizza. C’est comme comparer une Ferrari à une Peugeot (bien que je n'ai rien contre les Peugeot. Ah!)
  • Je n’hésiterai pas à y retourner à l’heure du lunch ou en soirée en tant que cliente normale pour tester n'importe quels antipasti, contorno, pizza, primi, secondi ou dulci à la carte.
  • À noter pour ceux qui possèdent une voiture : le stationnement est gratuit. Un service de valet au coût de 10 $ est offert
  • Une des bouchées servies à l'événement.
J’ai goûté à la pizza fungi selvatici (champignons sauvages, mozzarella et sauce tomates) et le risotto a fungi (champignons sauvages, truffe noir, veau, parmesan et et arugula) qui étaient bons. Je vous recommande les yeux fermés le grand format de la zuppa di zucca, une délicieuse soupe à la courge musquée rôtie, pomme, mascarpone, orange et beurre à la noisette. Un petit délice!

De gauche à droite, Sabrina des Zurbaines, Naomi de Fashion is my religion, ma petite tête et Anne-Christel. On a ben du fun en essayant de reproduire les lettres du Vicolo au photomaton. Quétaines assumées.
Aujourd'hui, en vous écrivant ce billet, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à cette phrase du film Eat, Pray, Love, quand Julia Roberts, dévorant une pizza dans un petit restaurant italien, déclare "I'm in love. I think I'm in a relationship with my pizza". C'est exactement ce que je me suis dit hier soir, devant ma montagne de charcuteries et de fromages.

Vicolo
vicolo.ca | Facebook | #VICOLOmtl
1425 Boulevard René-Lévesque Ouest (coin Bishop)
Montréal, QC H3G1T7
514-544-4405 | rsvp@vicolo.ca

Vicolo Restaurant & Bar on Urbanspoon
MATHILDE MERCIER - rédactrice en chef Amatrice de bons vins et de bonne bouffe, Mathilde est branchée culture, mode et lifestyle Accro aux réseaux sociaux, elle est au courant des bons plans. Elle aime découvrir Montréal à travers ses yeux de Réunionnaise expatriée.
12 h 41 / by / 2 Comments

2 commentaires:

  1. Tu peux rajouter sur Facebook "in relationship with" et tu créais un compte "ma montagne de charcuteries et de fromages." du Vicolo ;-) Ca serait trop drôle. AH Ah !

    RépondreEffacer
  2. J'ajouterai, relation extra-conjugale - vin rouge. Ah ah!

    RépondreEffacer