Post Top Ad

3 déc. 2015

Coups de cœur chez Pajar


Comme Mathilde l'année dernière, je suis allée voir la nouvelle collection automne/hiver 2016 de l'entreprise canadienne Pajar Canada particulièrement reconnue pour la qualité de ses bottes d'hiver. 


Avant d'assister au défilé qui se déroulait à l’Hôtel Le Windsor, j’avais en tête les manteaux et les bottes exposés dans les magasins montréalais assez connus du grand public, mais je ne m'attendais pas à tomber en amour avec quelques-uns des accessoires de la marque.
  • Le sac
Je suis une vendue à ce style. D'ailleurs, j’en ai déjà un qui lui ressemble beaucoup. J’aime l’idée de pouvoir le porter en bandoulière ou à la main.

Crédit : Maëlle Souffrin. Carnetreunionnaise.com
  • Les caches oreilles
J'ai aussi bien aimé ces caches oreilles en fourrure véritable. Ce n’est pas une plaisanterie, fifille en a (bon ok pas des Pajar). L'avantage de ces caches oreilles?  Avec un bon manteau, on peut se passer de bonnet!

Crédit : Monique Photo
  • Les accessoires masculins (mais que les femmes peuvent s'appropriés!)
Côté accessoires masculin j’ai aimé quelques-uns des modèles de lunettes, certains sacs à dos et les écharpes bicolores.

Crédit : Monique photo
Qu'en est-il des bottes et des manteaux? Mathilde l’année dernière, soulignait que ça coûtait quand même assez cher… Certes. Mais il n’y a que depuis que je vis au Canada que j’ai vraiment investi dans une paire de bottes pour l’hiver. 

À quoi cela sert? À vous garder au chaud, au sec et surtout : c’est la seule paire de chaussures que vous porterez plus de 6 mois par an et qui doit survivre au gel/neige/sel… Une bonne paire de bottes doit vous durez au moins 4- 5 ans. Donc offrez-vous le meilleur tout de suite et vos pieds vous en remercieront!

En outre, la marque elle est locale, familiale, et a été récompensée de nombreuses fois pour son travail. On est en présence de luxe certes, mais de luxe pratico-pratique. Ce n’est pas tous les jours que je me baladerais avec un manteau Dior ici!

Plus d'infos sur pajar.com

MAËLLE SOUFFRIN
Rédactrice
Maëlle a la culture dans le sang. Réunionnaise d’adoption, son envie de parcourir le monde l’a mené jusqu’au Québec où elle a entraîné son conjoint et sa fille qu’elle surnomme affectueusement « l’homme » et « fifille ».
08 h 00 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire