Post Top Ad

8 mars 2016

Première Moisson, la valeur sûre


Comme chaque année, Première Moisson a invité les blogueurs dans l'un de ses ateliers. Pour ma deuxième année consécutive, j’aurais pu vous avouer que j’avais peu d’inspiration à écrire un nouveau texte, pour le Carnet d’une Réunionnaise, sur ce sujet – même s’il ne s’agit plus de parler des menus de Noël mais des produits de la célèbre boulangerie en général– j’ai pensé qu’il serait difficile de trouver de nouvelles choses à raconter. 

Et bien non, c’est même tout le contraire. C’est avec l’enthousiasme du souvenir de l’évènement de l’an passé que je suis arrivé dans la boulangerie Maisonneuve sur Ontario Est. L’ambiance était tout aussi festive et pourtant différente. 

Une fois de plus, Première Moisson relève le défi de réaliser des plats aussi inspirés que l'année dernière avec un savoir-faire artisanal à un niveau de grande distribution. Toutes les occasions pour déguster les canapés-gourmets, dont mes préférés sont le saumon fumé et sauce à l'aneth sur pain aux grains anciens, et les Rillettes du Mans Bleu-Blanc-Cœur et confit de pommes, poires et bleuets sur baguette, sont bonnes.

On se gâte aussi à la maison avec tout ce qu’offrent les différents menus de l’enseigne, qui varie avec les saisons. Les tourtes; les tartes; le feuilleté (ah! le feuilleté…); l’épicerie fine, et j’en passe, sont autant de tentations.

Mais aussi, la gamme Alternative (boulangerie, viennoiserie, pâtisserie) qui propose des nouveautés toutes aussi délicieuses les unes que les autres à chaque nouvelle saison. Les plus récents ajouts : le carré blanc, la barre chocolat et noix et le lingot Érable-Pacanes. Un délice!

 Le carré blanc, la barre chocolat et noix et le lingot Érable-Pacane© Carnetreunionnaise.com
Quand Première Moisson réinvente les viennoiseries avec de la pomme © Carnetreunionnaise.com
Tarte au sucre très gourmande de chez Première Moisson © Carnetreunionnaise.com
De quoi oublier toutes les bonnes résolutions de la nouvelle année. Quoique, ces petits écarts ne sont-ils pas, en fait, les meilleures solutions pour bien vivre l’année 2016

N’allez pas non plus penser que je me suis laissé « acheter » par les saveurs que j’ai goûté, ni par la chance d’avoir réalisé ma propre focaccia dont je ne suis pas peu fier.

Pendant l'atelier fabrication de focaccia à l'atelier de Première Moisson © Carnetreunionnaise.com
Non, il n’y a rien dans mon travail de blogueur que je ne fais sans objectivité, même quand je suis un sincère admirateur. Seulement lorsqu’on est fan, il faut bien l’assumer! Et je vous l’avoue, Première Moisson et moi, poursuivons donc cette histoire d’amour gourmande que nous avons commencée il y a un peu plus d’un an et qui m’emmène joyeusement vers les plaisirs gustatifs de la vie! 



RICHARD DES LYS
Rédacteur
Richard est un autodidacte atypique grand consommateur d'arts populaires. Photographe, rédacteur, acteur, chanteur et réalisateur, il ne s'éparpille pas mais est multi-passionné.
10 h 57 / by / 0 Comments

Aucun commentaire:

Publier un commentaire